Image Abilio Diniz veut se renforcer dans Carrefour

Abilio Diniz veut se renforcer dans Carrefour

Infos travail

Un homme qui compte au sein du sous-continent brésilien

On compte au Brésil Abilio Diniz (Boursier) parmi les personnalités ayant le plus de poids. Au sein des 100 personnages les plus influents au Brésil, on compte l'entrepreneur, selon l’hebdomadaire brésilien "Epoca". Sur le sous-continent brésilien, l'un des personnages les plus fascinants est Abilio Diniz.

Casino actionnaire majoritaire de GPA, Abilio Diniz laisse son groupe

Dès 2012, Casino a la main mise sur Grupo Pão de Açúcar. Le divorce est consommé et Abilio Diniz abandonnera le conseil d'administration en 2013. Abilio Diniz veut saisir l’opportunité de transformer son groupe en numéro 2 mondial de la distribution en réalisant la fusion du Grupo Pão de Açúcar avec Carrefour Brésil en 2011. GPA doit affronter la concurrence du Français Carrefour au Brésil. Le groupe GPA atteint son équilibre financier après la crise économique et commence à parler de partenariat avec Casino. L’abandon de la Banque Brésilienne de Développement mais aussi le barrage de Jean-Charles Naouri entrainent l'échec de l'alliance de Grupo Pão de Açúcar avec Carrefour Brésil.

Abilio Diniz devient président du conseil d’administration du géant de l’agroalimentaire Brasil Foods (BRF) en 2013. Péninsula augmente sa participation à 12% du capital de Carrefour Brésil mi-2015. Dès lors, l'homme d'affaires possède, à traversla société Peninsula, 2 sièges au conseil d’administration. Abilio Diniz revient dans le circuit de la distribution brésilienne, à presque 80 printemps et épaulé par un partenaire de choix. Fin 2014, le fonds d'investissement Peninsula, bâti par les Diniz, annonce l'acquisition de 10% du capital de la filiale brésilienne de Carrefour.

La foi, la famille et Le sportsont importants pour Abilio Diniz, qui est un homme attaché aux valeurs

Sous sa houlette, des salles de sport sont créées au sein grandes surfaces GPA et des programmes financés par l'entreprise encourageant son équipe à prendre part aux courses sont déployés. C'est un fait avéré : il est intimement convaincu des bienfaits de l'entraînement sportif. Créateur de l’équipe d’Audax, dont le but est de détecter les jeunes talents, Abilio Diniz appartient également au comité de consultation du São Paulo Futebol Clube. Abilio Diniz pratique la religion catholique, il voue un culte à Sainte Rita, la sainte des causes sans issue.

Une dizaine d’années après l'ouverture par Abilio Diniz de son tout premier libre-service à la toute fin des années 1950, le groupe compte quarante supermarchés et 1 400 collaborateurs l'entrepreneur s'entretient avec les fondateurs du groupe Carrefour au milieu des années 1970. Il s’inspire de leur succès pour développer sa propre chaîne. Le commerce trouvera son avenir avec les grandes surfaces : c'est ce que pense son père dès la fin des années cinquante. Le père d’Abilio Diniz ouvre sa toute première boulangerie sur un boulevard fréquenté de la ville de São Paulo.

Un rapprochement commercial et financier s’opère entre Casino et GPA à la fin des années 1990. Le le groupe d'Abilio Diniz affronte de graves difficultés financières au début des années 1990, tandis que le pays connait une grave crise économique. Au cours des années 90, il ouvre le capital du groupe Pão de Açúcar. GPA se transforme en n°1 de la commercialisation au Brésil après que l'homme d'affaires ait entamé une phase d’acquisitions. Abilio Diniz élabore un plan de relance drastique permettant de préserver le groupe GPA, qui congédie vingt mille salariés, ferme 1/3 de ses magasins et vend ses activités dans la péninsule lusitanienne.